Structure de la base

Bienvenue dans la base de données Cénob, « Corpus des énoncés des noms barbares »

L’accès à la base de données se situe dans le bandeau supérieur. Les quatre lignes permettent d’avoir accès à des données différentes et de faire des recherches autrement que par le formulaire de recherche.

 


Plan de la base

I- « Énoncés »

II- « Description »

III- « Thesaurus »

IV- « Références »


 I- « Énoncés »

La première ligne, intitulée « Énoncés », rassemble toutes les informations relatives à l’énoncé barbare et son contexte immédiat. Elle donne accès à trois tables :

- « Noms barbares » : on y trouve la liste des noms barbares constituant les énoncés barbares. Pour chaque nom, sont données les informations suivantes : le nom dans la langue utilisée, la translittération, le système d’écriture dans lequel il est écrit, l’énoncé complet et la chaîne barbare où le nom barbare apparaît, s’il s’agit d’un palindrome, la divinité à laquelle il se réfère (le référent divin), la localisation du nom dans l’édition textuelle utilisée. Sont données éventuellement une hypothèse étymologique du nom et son interprétation (son sens et sa fonction dans le rituel où l’occurrence étudiée apparaît). On peut également y trouver un apparat critique et des propositions de restitutions pour les occurrences lacunaires. Un lien permet d'accéder à la chaîne barbare qui contient le nom et aux références bibliographiques citées. Voir exemple.

- « Chaîne barbare » : on y trouve la liste des chaînes barbares, avec éventuellement un apparat critique. Un lien permet d'accéder aux tables "Rituel", "Support" et "Edition" et aux références bibliographiques citées. Pour chaque chaîne sélectionnée, on a accès à la liste des noms barbares inclus dans la chaîne. Voir exemple.

- « Citation » : on y trouve la liste des citations extraites des éditions. Pour chaque entrée, sont données la citation en langue originale, sa traduction (par l’auteur de la fiche), la langue de la citation, son contexte rituel et sa position temporelle dans le rituel, sa localisation dans l’édition utilisée (édition 1 en cas de plusieurs éditions) et éventuellement un apparat critique (avec les autres éditions). Pour chaque citation sélectionnée, on a la liste des chaînes qui en sont extraites. Voir exemple.

 

 II- « Description »

La deuxième ligne, intitulée « Description », donne accès à quatre tables :

- « Rituel » : on y trouve la liste des rituels analysés dans la base et employant un énoncé barbare. Pour chaque rituel, seront données des indications sur la présence ou non de matériaux magiques, sur la technique magique utilisée (avec des observations sur celle-ci), sur la présence ou non de protagoniste(s) humain(s) et d’un médium divinatoire, sur la fonction du rituel, ainsi que la description du rituel. Chaque rituel sélectionné permet d’accéder à toutes les citations issues de ce rituel. Voir exemple.

- « Entité divine » : il s’agit d’un thesaurus des divinités auxquelles se réfèrent les énoncés barbares. Ce thesaurus donne ainsi accès, pour chaque divinité, à la liste des énoncés barbares qui s’y réfèrent.

- « Support » : on y trouve la liste des supports des documents analysés par les auteurs des fiches et sur lesquels un énoncé barbare est inscrit. Pour chaque support, seront présentées les informations relatives au nom d’usage et l’abréviation traditionnelle (française) du support, le matériau qui le constitue, la forme qu’il a, les langues qui y sont présentes, sa datation (avec un commentaire), son lieu de conservation et sa côte, le lieu de découverte et des indications supplémentaires sur la manière dont le document a été découvert et sur son devenir. Sélectionner un support permet d’accéder à toutes les citations qui en sont extraites. Voir exemple.

- « Images » : liste des images des supports ou parties de support. Pour des raisons de droit, aucune image n'est pour le moment en accès.

 

 III- « Thesaurus »

La troisième ligne, intitulée « Thesaurus », regroupe sept des douze thesaurus utilisés dans la base de données. Si on sélectionne l’un de ces sept thesaurus (le thesaurus sélectionné apparaît alors en noir), s’affichent à la fois tous les termes du thesaurus sélectionné (colonne du milieu, « terme ») et la liste de tous les autres thesaurus (colonne de gauche, « thesaurus »). La colonne de droite, « Définition et usage », fait un lien, pour chaque terme sélectionné (qui s'affiche alors en noir), vers la table utilisant le thesaurus et vers les items utilisant le terme sélectionné. Voir exemple.

Les douze thesaurus sont répartis en cinq groupes : le contexte, le rituel, le support, le langage et la géographie.

      A- Contexte

Cette rubrique rassemble les thesaurus se rapportant aux conditions dans lequel le document a été trouvé et à sa datation :

- « Connaissance provenance » : précision sur le degré de certitude du lieu où le document a été trouvé. À choisir dans une liste : in situ / hors contexte / incertaine / inconnue.

- « Contexte archéologique » : lieu exact de la découverte in situ (par ex. : tombe).

- « Datation » : datation (selon une fourchette de temps) du document.

      B- Rituel

Cette rubrique rassemble les thesaurus se rapportant aux informations rituelles relatives à l’emploi du « nom barbare » :

- « Fonction du rituel » : la fonction du rituel

- « Matériel magique » : tout élément concret (végétaux, métaux, objets, etc.) utilisé dans le rituel en relation avec le recours à un énoncé barbare. Cela correspond à ce que Michel Tardieu appelle materia magica.

- « Médium divinatoire » : médium utilisé pour le rituel tel que le document l’indique.

- « Technique magique » : procédure utilisée pour le rituel dans lequel l’énoncé barbare intervient.

      C- Support

- « Forme (support) » : forme du support matériel sur lequel l’énoncé barbare est écrit.

- « Matériau (support) » : matériau qui constitue le support sur lequel l’énoncé barbare est écrit.

      D- Langage

- « Langue (support) » : langue(s) utilisée(s) dans l’ensemble du support et également pour les citations.

- « Système d’écriture » : système(s) d’écriture(s) du nom barbare.

      E- Géographique

- « Type de lieu » : type de lieu où a été retrouvé, signalé pour la première fois le document.

 

 IV- « Références »

La dernière ligne, intitulée « Références », donne accès à quatre tables :

- « Biblio. édition » : on y trouve la liste des éditions des documents antiques utilisées par les auteurs des fiches. Pour chaque édition, sont rassemblées les informations bibliographiques. Chaque édition sélectionnée permet également d’obtenir la liste des citations qui en sont extraites. Voir exemple.

- « Biblio. étude » : on y trouve la liste des études utilisées par les auteurs des fiches, en particulier pour les apparats critiques, les champs « hypothèse » et « interprétation ». Pour chaque étude, sont rassemblées les informations bibliographiques nécessaires. Chaque étude sélectionnée permet également d’accéder aux tables (« nom barbare », « citation ») qui la mentionnent. Voir exemple.

- « Lieu archive » : on y trouve la liste des lieux de conservation des documents analysés par les auteurs des fiches. Pour chaque lieu, sont rassemblées les informations suivantes : nom usuel du lieu, type de lieu (musée, bibliothèque, collection privée, etc.), une adresse internet dans certains cas et des informations complémentaires. En sélectionnant un lieu, on a accès à tous les documents qui y sont conservés et qui font l’objet d’une entrée dans la base de données.

- « Lieu découverte » : on y trouve la liste des lieux de découverte. Pour chaque lieu, sont indiqués le type de lieu (pays, région, ville, etc.), son nom moderne et son nom antique. Pour chaque lieu sélectionné, on obtient la liste de tous les documents mis en rapport avec lui.

 

 

 




Dernière mise à jour le mardi 26 mai 2015 (10:52) par  A. Van den Kerchove



 
ID  Passe 

© 2013 EPHE / CNRS
Directeur du projet : Nicole Belayche et Jean-Daniel Dubois (École pratique des hautes études)
Gestion du projet et des données : Anna Van den Kerchove

Site réalisé par : Gérald Foliot avec webActors - Hébergé par la TGIR Huma-Num
Graphisme : Nicolás Troiano

Dernière mise à jour: samedi 13 août 2016 (00:39) + - Rendu de la page en 0.003s